AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [HEBDO] La réanimation après suicide ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

La réanimation après suicide ?
 Non, laissons la personne telle quelle.
 Si, il faut la réanimer !
 Hum, je ne sais pas...
Voir les résultats
AuteurMessage

Crosseur expérimenté
Crosseur expérimenté


Garçon
Age : 19


Messages : 363
Date d'inscription : 01/09/2014
Zaëv'Clochettes : 317


MessageSujet: [HEBDO] La réanimation après suicide ?   Lun 24 Nov 2014 - 12:41

J'ai deux jours de retard, yolo

Salutations !

Toutes les deux semaines, je mettrais en ligne un nouveau débat sur différents sujets, des sujets d'actualités ou non.

Vous aviez manqué le débat précédent ? Cliquez ICI !

Le principe du débat est de donner son avis constructif (et non "cbien" ou "J'aime pas.") et expliquer  pourquoi nous sommes d'accord ou pas d'accord des avis des autres.
Le but du débat n'est pas d'obliger à changer l'avis des autres, car si ils ne sont pas d'accord, ils le resteront et c'est pareil à l'inversement.

Et tout ça, dans le calme s'il vous plait les enfants !


---------------------------------------------------------------------------------------

Un débat pas si terne que ça !
Un suicide est une personne qui veut mettre fin à sa vie ! Alors la réanimer serait-il correct ?


Vous pensez qu'il faut la réanimer ? La laisser parce que c'est son choix ?
A vos clavier les amis !  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crosseur expérimenté
Crosseur expérimenté


Garçon
Age : 19


Messages : 363
Date d'inscription : 01/09/2014
Zaëv'Clochettes : 317


MessageSujet: Re: [HEBDO] La réanimation après suicide ?   Ven 28 Nov 2014 - 11:49

Un suicide c'est une personne qui veut mettre à terme sa vie.
C'est sa vie, à lui de la contrôler et en faire ce qu'il veut.

D'autres part, le réanimer pourrait lui laisser une seconde chance !
Qui sait, peut-être que le suicidaire à changer son avis et décide de profiter de la vie comme elle vient.
Mais... Il risque peut-être mal prendre la réanimation et s'attaquer aux autres, vivre de façon irritative.

Je suis partagé mais je me penche vers la réanimation, vous en pensez quoi ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AnimCrosseuse Folle-Dingue
AnimCrosseuse Folle-Dingue


Fille
Age : 17
Crosseur depuis : Depuis qu'un ange tombé du ciel me l'a prêté ! *o*

Messages : 3479
Date d'inscription : 11/12/2011
Zaëv'Clochettes : 2015


MessageSujet: Re: [HEBDO] La réanimation après suicide ?   Lun 1 Déc 2014 - 19:29

Moi, je le réanimerait, une fois qu'il serait réveillé je lui foutrais une baffe et lui dirais :
"Mais ça va pas ??? Gâche ta vie comme ça pour une connerie ! Tu vis dehors ? T'as rien a bouffer ? T'es un exilé ? NON ! Alors relève toi, fais toi aider, et souris put*in!"

Introduction qui déchire, je sais, merci ;)
Bon, je pense que vous avez compris, pour moi, la réanimation après suicide, c'est oui à...99% on va dire.

Attends, la vie, c'est un cadeau, regarde le nombre de choses qu'on découvre, les sentiments, la musique, l'amour, l'amitié, la beauté, la danse, l'art... Des milliards de personnes feraient tout ce qui est en leur pouvoir pour avoir notre vie à nous, occidentaux. Nous avons la culture, l'éducation, l'apprentissage, nous pouvons essayer des sports, des instruments, des arts, découvrir des passions...
Et pourtant, il y en a encore qui décide de se suicider parce que :
-"Mais ma meuf m'a quitté !"
Et alors, t'es pas le seul à ce que je sache, t'as 18 ans, ce qui te reste 82 années pour trouver la bonne.
-"On m'a insulté, je suis gros, nul, je n'ai pas ma place ici-bas !"
Et alors, tu les emm*rdes les gens ! Y'en a plein qui t'aiment, ouvre les yeux et fais un effort bon sang ! Les enfants africains subissent pire et leur objectif c'est de vivre.
-"Tu comprends pas, ma famille est morte, j'ai plus rien, je suis détruite."
Eh bah oui, c'est la vie, c'est cruel mais c'est comme ça. Relève toi, tes parents ne voudraient pas que tu abandonnes, si tu veux pas te prendre une claque une fois là-haut, vis avant de perdre pire : l'expérience d'une longue et belle vie.

Enfin, voilà, c'est des exemples comme ça, après pour certains c'est plus profond que ça mais, dans tous les cas, c'est lâche de se suicider, t'as des proches m*rde ! Ta mère a souffert 9 mois pour te mettre au monde, gâche pas tout.
Voilà pourquoi je suis pour la réanimation. Pour donner une seconde chance à tous ces c*ns qui se sont crus plus important. C'est vrai quoi, on a tous des problèmes mais ça fait partie de la vie, pourquoi eux pensent avoir le droit d'arrêter de souffrir ? Ils ne sont pas le centre du monde, moi non plus et aucun homme non plus.

Donc la réanimation, oui, pour faire entendre raison à ces fous une bonne foi pour toutes !
Pour ceux qui voudraient un petit peu se rendre compte de l'importance de la vie, de la culture dans une vie entière, je vous conseille une film : "The Giver". Ne tenez pas compte de l'histoire en elle même, c'est ce qui se cache derrière qu'il faut comprendre.





"L’amitié est tout un art mais rares sont les bons artistes."
"Les plus pessimistes d'aujourd'hui ont été les plus optimistes d'autrefois. Ils poursuivaient de vaines illusions, l'échec les a découragé".
"Il ne faut jamais regretter ce que l'on a fait, on ne peut rien y changer ! C'est ce qu'on l'on a pas fait qu'il faut regretter. Ça au moins, tu peux y remédier."
"La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on a pas ri."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anim' régnant sur les enfers
Anim' régnant sur les enfers


Fille
Age : 17
Crosseur depuis : Depuis l'époque ou père noël existait encore



Messages : 1933
Date d'inscription : 04/08/2013
Zaëv'Clochettes : 879


MessageSujet: Re: [HEBDO] La réanimation après suicide ?   Mar 2 Déc 2014 - 18:29

Principales causes en France de suicide:
-Une maladie psychiatrique grave, notamment les troubles de l'humeur (par ex. une dépression, la -maladie bipolaire, la schizophrénie);
-L'abus de substances (principalement l'alcoolisme);
-Des antécédents familiaux de suicide;
-Des difficultés à long terme à entretenir des relations personnelles avec des amis et avec la famille;
-La perte de l'espoir ou de l'envie de vivre;
-Des pertes significatives dans la vie d'une personne, telles que la mort d'un être aimé, la fin d'une importante relation et la perte d'un emploi ou de l'estime de soi;
-Une douleur émotionnelle ou physique insupportable.


Je suis presque d'accord avec Marie.
Mais ça renvoie un peu, au débat "suicide: lâcheté ou courage ?"

Pour moi, quelqu'un qui se suicide peut être une preuve de courage selon des circonstances et de la lâcheté selon d'autres. (au pire lisais mon avis sur ce débat ^^")

Pour rejoindre Marie, je pense aussi que la vie est précieuse, qu'effectivement des tonnes de pauvres gens crèvent de faim, et que se suicidé parce que une meuf nous as quitté ou que notre grand-père est mort, donnerais envie de le réanimé et de le baffer.

Après pour l'a contredire, il y a des cas plus graves qu'ils ne faut pas réanimer.
Je fais référence aux enfants et adolescents (car les taux sont en hausse) battus par un ou deux parents. Lors du débat on m'a dit " Wé mai il peut se défendre" ou "Il a cas partir".... ....
Pour aller ou ? Avec quel argent ? Comment se défendre face a son père (ou sa mère) ?
Pour moi, continuer sa vie dans ses conditions, et fesable, attendre d'être adulte, mais même adulte en continuant a vivre, cette enfance marquée par la violence ne peut être supportés par certaines personnes.
Réanimer un gosse, le gifler pour lui dire "grr y'a des chinois qui travaillent dans des usines Adidas, toi, profite, vis ! Tu vas voir y'a des assistantes sociales, et de l'aide pour ton père alcolo" je suis pas sure d'être d'accord :/

Ensuite faut t'il réanimer un schizophrène ou un bipolaire ? Pour le mettre en centre psychiatrique a avaler des cachets toute ça vie ? Je suis contre.

Peut on aussi réanimer un alcoolique ? Là, je suis un peu partagée même si je pense que oui.
D'un coté, Marie a raison, se plonger dans l'alcool sert a rien, il faut affronter la vie.
Des gens peuvent t'aider même si c'est une spirale infernale !!

Pour répondre vraiment a la question, je répondrais que je ne sais pas.
Certains cas évoqués par Marie devraient ranimés et secoués.
Et d'autres non, même si ça peut être dur pour les proches.


"L'amitié est comme un arc-en-ciel dont les couleurs se traversent à deux"


"Le 30 août 2015 Ben et Luci sont déclarés mari et femme, unis jusqu’à que la mort les sépare wesh"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AnimCrosseuse Folle-Dingue
AnimCrosseuse Folle-Dingue


Fille
Age : 17
Crosseur depuis : Depuis qu'un ange tombé du ciel me l'a prêté ! *o*

Messages : 3479
Date d'inscription : 11/12/2011
Zaëv'Clochettes : 2015


MessageSujet: Re: [HEBDO] La réanimation après suicide ?   Mar 2 Déc 2014 - 19:55

Pour rebondir un peu là-dessus, c'est vrai qu'il y a des cas de "force majeur" on va dire.
Mais les enfants battus peuvent être aidés. Après, c'est vrai que c'est dur d'en parler, par peur ou par fierté... Ensuite, les bipolaires ou schizophrènes sont atteints au niveau mental. Il leur est impossible de se rendre compte de l'importance de la vie comme ils souffrent trop.
Après, je pense qu'il y a des cas qui peuvent faire appel au problème de l'euthanasie. Je veux dire par là que ceux qui deviennent des légumes par exemple ne peuvent plus vivre. C'est un calvaire au quotidien. Là, ce n'est plus moral mais phyisique donc vivre pour regarder des gens passer devant un fenêtre jusqu'à sa mort ? Personne n'en voudrait de cette vie.

Donc c'est vrai que le pour et le contre s'emmêlent et c'est dur de choisir en fait...
Mais j'ai regardé les causes des suicides et c'est très souvent une question morale. La tristesse, la dépression, le manque d'espoir... On peut aider les personnes comme ça donc pourquoi pas ?






"L’amitié est tout un art mais rares sont les bons artistes."
"Les plus pessimistes d'aujourd'hui ont été les plus optimistes d'autrefois. Ils poursuivaient de vaines illusions, l'échec les a découragé".
"Il ne faut jamais regretter ce que l'on a fait, on ne peut rien y changer ! C'est ce qu'on l'on a pas fait qu'il faut regretter. Ça au moins, tu peux y remédier."
"La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on a pas ri."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anim' régnant sur les enfers
Anim' régnant sur les enfers


Fille
Age : 17
Crosseur depuis : Depuis l'époque ou père noël existait encore



Messages : 1933
Date d'inscription : 04/08/2013
Zaëv'Clochettes : 879


MessageSujet: Re: [HEBDO] La réanimation après suicide ?   Mer 3 Déc 2014 - 17:31

Après, je suis peut être septique par rapport aux aides qu'on peut fournir aux personnes réanimées...
Surtout pour les enfants.
Après pour les gens qui ont perdu un proche, je pense que ça peut des fois suffire
C'est pour ça que je préfère voter que je ne sais pas.
C'est bizarre comme réponse mais "pour ET contre" aurais été mon vote :/


"L'amitié est comme un arc-en-ciel dont les couleurs se traversent à deux"


"Le 30 août 2015 Ben et Luci sont déclarés mari et femme, unis jusqu’à que la mort les sépare wesh"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Modo' Echelon
Modo' Echelon


Fille
Age : 18
Crosseur depuis : 2007/2008



Messages : 4351
Date d'inscription : 20/12/2011
Zaëv'Clochettes : 2631


MessageSujet: Re: [HEBDO] La réanimation après suicide ?   Sam 6 Déc 2014 - 19:10

J'ai voté que oui.

J'ai vu que, pour les personnes se suicidant à cause d'une vie jugée par elle-même trop dur sont apparemment les plus mal vues. Evidemment il y a un taux beaucoup plus haut chez les enfants suicidaires que chez les adultes, et je le comprend tout à fait. C'est facil de dire "ouvre les yeux et regarde autour de toi, ta vie est en or par rapport à d'autres enfants."
Mais c'est qui qui vas leur dire, hein ? Je dit ça parce que, au cours de mon enfance (disons à partir de mes 3 ans jusqu'à mes 9 ans) j'ai vécue des mois de torture infernal chez mon père. Non il ne me battait pas, en fait lui il étais plutôt invisible, comme une sorte de fantôme. C'étais ma belle-mère, elle me punissait de manière....atroce, pour absolument aucune raison. J'imitais mon père : je faisait le fantôme pour ne pas me faire remarquer, j'aller même à ne plus utiliser les wc de peur que la chasse d'eau dérange ma belle mère.
Ma mère n'étais pas au courant, évidemment, je n'allais pas lui dire car pour moi, ça ne la regardait pas. Alors oui, j'y ai éventuellement pensé au suicide, et dans mon esprit de gamin, à quoi pouvais-je comparer ma vie ? J'ignorer la souffrance des autres, j'ignorer ce que ça faisait de ne plus avoir de famille, parce que j'étais un enfant, tout simplement. Alors c'est bien beau de vouloir faire la moral, mais mettez vous dans l'esprit d'un enfant traumatisé et apeuré juste 2 seconde. Vous savez ce que ça fait de dormir dehors en hiver ? ca fait qu'on veux plus vivre. On regarde pas les autres, parce qu'évidement ils ne vous veulent pas, on se renferme sur sois et on se dit "c'est ma vie, tout le monde s'en fout de ma vie, c'est à moi de décider ce que j'en fait."
Oui c'est égoïste, mais que voulais vous, je n'avais que 9 ans.
Aujourd'hui je connais des ados idiots qui se coupes les veines "paske ma mère m'aime pas" ou "paske mon père c'est un kon" et je me moque bien d'eux, et j'ai le droit, je me suis coupé les veine comme une idiote aussi, et aujourd'hui je sais que tout vas beaucoup mieux et je ne vois plus ma belle mère.
Alors bon, arrêter de blâmer les enfants ignorants, parce que comme vous le dite, ils sont ignorants et ne connaissent pas meilleures vie que celle qu'ils ont.

Voila, pour clarifier un peu les esprits du pourquoi les enfants se suicide.

Si un enfant se suicidait, je le réanimerais, question de moral (si tu peux le réanimer fait le) mais je prendrais en charge son futur aussi. Mieux vaut pas le renvoyer de là ou il vient.
Et puis.... une enfance traumatisante...fait des ravages question mental. On devient violent et on reproduit les même actes que nos mercenaires, j'an envi de dire. Ca m'arrive d'être extrêmement cruel envers mon petit frère tout en éprouvent une satisfaction terrifiante. C'est horrible, on se dit "j'ai vécu ça, je ne ferais vivre à personne ce que j'ai vécu !" mais c'est FAUX horriblement faux. Alors bon, allez y réanimait cet enfant, mais gardez à l'œil le restant de ses jours.

Un adulte qui se suicide, c'est différent. Eux, normalement, ils savent ce que c'est que d'aimer, se cultiver, apprendre, voyager, etc, tout ce qui compose une vie quoi. Eux je leurs foutraient une bonne baffe, parce que leurs yeux sont déjà ouvert au monde et à la souffrance. Pour les personne souffrant d'une maladie les faisant souffrir horriblement ou tout simplement qui rendent légumes, je les laisserais dans leur sommeil, pour une foi qu'ils ai décidés de quelque chose quoi.

Bref, j'espère que vous tomberez pas en de pression à cause de moi ;u;


Le 30 août 2015 Ben et Luci sont déclarés mari et femme, unis jusqu’à que la mort les sépare wesh



" Suddenly, a small light glowed. A candle flickered into life, symbol of hope for millions. A single tiny candle, shining in the ugly dark. I laughed and blew it out. "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [HEBDO] La réanimation après suicide ?   Aujourd'hui à 3:46

Revenir en haut Aller en bas
 

[HEBDO] La réanimation après suicide ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [HEBDO] La réanimation après suicide ?
» Animation prend fin après dialogue
» [Animation] 5 Centimeters per second
» L'après Roi Liche
» Choisir la face du héros après avoir choisi sa classe [Résolu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dōbutsu no Mori ::  :: Débats-